BABL

Hôtel de la poste

x
Babl Poste Sierre 011

L’implantation

Competition entry for a conversion and extension of the former post office of Sierre in a hotel with restaurant. The idea for the expression of the new extension was to transform the copper roof claddings of the existing buildings around. The result is a weird mutant of a gutter somehow.

Babl Poste Sierre 009

Le plan de distribution vient chercher les deux balcons existants pour créer des relations avec la ville et les relie avec un nouvel espace extérieur


Babl Poste Sierre 007

Le volume

Babl Poste Sierre 004

La nouvelle salle de restauration recherche une continuité spatiale avec le bâtiment existant sur deux niveaux.

Babl Poste Sierre 002

Les mouvements dans la salle de bain peuvent être mis en scène en ouvrant ou fermant les rideaux à la manière d’un petit théâtre.

Babl Poste Sierre 005

Un espace extérieur, protégé des intempéries, se situe entre le salon et la terrasse et fait office de fumoir.

Babl Poste Sierre006

Un bassin d’eau, dans lequel se reflète le panorama des Alpes, délimite l’extrémité de la terrasse.

Babl Poste Sierre 010

La façade du nouveau bâtiment est revêtue de bandes de cuivre, elle est d’un côté en contraste avec l’existant, et de l’autre, réinterprète la matérialisation des toits avoisinants.


Par son implantation et son langage, le projet s’efforce de préciser les espaces des abords de l’hôtel de la poste. A l’est, entre le château et l’hôtel, une place qui détermine la position de l’entrée principale au pied de la tour devant la fontaine existante. A l’ouest, deux cours successives dont une en prolongement de la nouvelle salle du restaurant servant de terrasse. Au sud, un jardin-belvédère au caractère plus public, qui complète le cordon de verdure et filtre les nuisances liées aux activités ferroviaires. Les deux entrées du bâtiment existant sont conservées et leur emplacement se voit réaffirmé par un médaillon en émail suspendu au balcon. L’extension se soumet au language formel des bâtiments environnants et affirme un ‘côté cour’ par opposition au ‘côté ville’ donné par l’échelle et la matérialisation de l’hôtel de la poste.