BABL

Plaines du Loup

x
Babl Pdl 006

Entrecasteaux

Competition entry for a sustainable urban densification of the ‘Plaines du Loup’, Lausanne, in collaboration with Tim Kammasch.

‘Art is neither an impression of objectivity concerning nature nor it is an expression of subjectivity concerning spirit. It results from and manifests the relationship between substantia humana and substantia rerum – the in between acquiring form.’   Martin Buber

Babl Pdl 012

Die Urpflanze von Goethe.

Babl Pdl 001

Les Plaines du Loup et Lausanne.

Babl Pdl 002

Formes urbaines; Hufeisensiedlung von Bruno Taut und Wagner.

Babl Pdl 004

Formes urbaines: Marterey

‘…The meaning of every real articulated in-between-place is essentially a multiple one, we shall have to see to it that it does. Our target is multiple meaning in equipoise’   Aldo van Eyck

Babl Pdl
Babl Pdl 007

Photosynthèse urbaine.

Babl Pleine Du Loup

Collage des typologies.

Babl Pdl 011

Ville durable   La ville est attirante, se dérobe et n’est pas facile à reconnaître. Elle se laisse avant tout appréhender par la mouvance de son image et sa dynamique du changement. Sur les Plaines du Loup, la transformation de la – Nature – en nature cultivée est un processus entamé de longue date; il pourrait être intéressant de s’y lover pour le rendre compréhensible et lisible. On peut voir la ville comme un texte qui se laisse lire de différentes façons – un texte bazar – qui, pour devenir classique, travaille avec des espaces dénués de sens dans lesquels chaque génération de lecteurs peut projeter ses propres représentations. La ville est ainsi durable quand elle offre de l’espace vide, propice au développement permanent de cette dynamique de l’appropriation.

Les Métamorphoses sont des formes mixtes transitoires dans lesquelles mutations et conservations se succèdent comme dans un texte vivant. La ville comme palimpseste abrite une foule de choses cachées qui peuvent être révélées et trouver un sens nouveau quand elles sont métissées ou hybridées avec de nouvelles couches de sédiments urbains.

Les plaines du Loup relient actuellement encore le centre de Lausanne à la campagne. Au lieu d’exprimer la dualité ‘ville campagne’, nature hUmaine forme une sorte de réseau proliférant où s’entremêlent nature et urbanité et inversement. Cette pénétration réciproque qu’on pourrait appeler ‘naturbanité’ est générée par la disposition face à face et décalée de formes urbaines irrégulières en U qui combinent les gènes du quartier. ‘Hufeisensiedlung’ à Berlin à ceux du quartier Marterey à Lausanne. Les U’s cherchent assez loin à la ronde à trouver une sorte d’appartenance. Tête à tête, ils compriment un espace hybride entre place et rue et cherchent avec leurs bras des prolongations dans le tissu urbain environnant, formant un nouveau centre à l’identité forte pour les quartiers alentours.

temporalités: On peut discerner des processus plus ou moins rapides ou lents dans le changement qui affectent la nature et l’urbain, La falaise des Grandes Roches subit une érosion plus modérée que l’histoire de l’architecture moderne. Ces traces culturelles construites interpellent le projeteur, parce qu’elles sont belles comme le portique d’entrée du stade ou quelques maisons à priori insignifiantes découvertes sur le site. Ainsi, une sorte de patrimoine topographique, naturel, construit peut aisément être identifié et conservé en vue d’hybridations pour le projet.