BABL

Théâtre du Jorat

x
Babl Jorat 07

Study for the extension of the historical ‘théatre du Jorat’, a theatre, an opera house constructed completely in wood like an agricultural barn in the idyllic countryside above Lausanne for the national exhibition of 1907. Our proposal consists in an addition of two ‘Stöckli’ beside the grand theatre volume forming an outer space which tends to fuse with the surrounding fields and tries to articulate the public space of the village of Mézière.

À l’intérieur sur la scène…

Babl Jorat 000
Babl Jorat 06
Babl Jorat 01
Babl Jorat 02
Babl Jorat 010

A ‘Stöckli’- countryside - logic, an addition of wooden barns in different scales.

Babl Jorat 09

Dans les grandes exploitations agricoles de Suisse, il était habituel de construire un ‘Stöckli’ pour les parents devenus plus âgés, afin qu’ils puissent observer le tumulte de l’exploitation dans un esprit de sérénité. L’expression architecturale du Théâtre du Jorat cultive les références rurales. L’oscillation entre le connu (la patrie) et l’inconnu (le théâtre) constitue une base pour les réflexions qui ont accompagné ce projet. Les Stöckli’s sont un mélange entre la typologie pragmatique des constructions agricoles et les éléments construits qui sont à même de gérer une relation à l’espace public environnant: une structure spatiale périphérique qui articule de façon généreuse les relations entre les espaces intérieurs et extérieurs.

L’espace du pourtour du théâtre est un jardin paysagé ouvert sur le Moléson. Il est public dans son intégralité, permettant aux spectateurs de s’installer pour un pic-nic avant la représentation. Après celle-ci, il est le lieu de rencontre du public, des artistes et des vip’s. Un premier Stöckli est construit pour abriter l’administration et la billetterie au rez-de-chaussée en contact avec l’espace public, il offre une salle vip au niveau du Piano Nobile orientée sur 4 côtés qui regarde dignement en direction du théâtre, de son balcon d’entrée et des Préalpes. De la terrasse, on peut contempler le monde, échanger des coupes de champagne et faire signe aux artistes sur leur terrasse. Un autre Stöckli est construit à partir des prolongements des bas-côtés du Théâtre historique, après avoir démonté les annexes arrière ajoutées plus tard. Il regroupe la technique de scène et la salle de répétition de plain-pied, et dans une partie qui s’élève et s’émancipe en hauteur, le foyer des artistes et l’hébergement. Les prolongements extérieurs semblables à ceux de l’autre maison offrent les mêmes qualités panoramiques d’orientation et de rapport ainsi qu’une liaison avec le jardin par la salle de répétition. Une fente de lumière est disposée entre la nouvelle construction et la façade historique du théâtre, en passant de cour à jardin, il est possible en levant la tête de voir l’intégralité du pan de bois surmonté des béquilles d’avant-toit. Les deux nouveaux bâtiments bénéficient d’une certaine autonomie et peuvent être utilisés et chauffés indépendamment l’un de l’autre. La construction et les matériaux sont choisis dans le sens d’une expression rurale contemporaine et s’inscrit en continuité des thèmes constituant le Théâtre de 1907.